Conservatoire

  • Trouver quelqu'un

Valentina Hrobat

E-mailvalentina.hrobat@conservatoirevs.ch
Téléphone027 323 98 79
Disciplineharpe
LanguesAllemand, Anglais, Francais
FonctionsProfesseur

Valentina Hrobat est une musicienne slovène, qui partage ses activités musicales entre des récitals en soliste dans différents styles de musique, des recherches pour son doctorat en cours et l'enseignement de la harpe au Conservatoire Cantonal du Valais à Sion et à l'Ecole de Musique de Morges.
Elle a amené la sonorité de la harpe dans de nombreuses villes de Suisse, mais également en France, en Italie, en Tchéquie, en Israël et en Slovénie. Ses récitals ont été enregistrés par la télévision nationale de la Slovénie.

Valentina Hrobat a également joué en solo lors de deux congrès mondiaux de la harpe : à Prague en 1999 et à Genève en 2002. Après avoir joué à Genève, en 1997 une oeuvre contemporaine de Sofia Gubaidulina: 5 études pour harpe, percussions et contrebasse, Valentina Hrobat a été félicitée par écrit pour son talent par la compositrice russe en personne. D'autre part, elle a souvent été invitée à jouer de la harpe par des cercles diplomatiques, notamment par l’ "United Nations Women's Guild".

Valentina Hrobat a un parcours d'études très étoffé. Enfant, elle a commencé son chemin musical avec le piano et la flûte traversière en Slovénie. En 1987, elle termine ses études secondaires au Collège pour les musiciens à Ljubljana, avec mention spéciale qui lui permet d'obtenir la bourse ZOIS de la République slovène pour les "étudiants très doués". Puis Valentina Hrobat otient plusieurs diplômes : en 1991, en musique à l'Académie de Musique de Ljubljana avec mention excellent et, en 1996, de harpe à la Haute Ecole de Musique de Genève. Ses études de harpe ont été suivies auprès de Pavla Ursic en Slovénie, Notburga Puskas, Catherine Eisenhoffer, Chantal Mathieu et Nathalie Chatelain en Suisse. Ses études à Genève ont été financièrement soutenues par la Ministère de la culture Slovène.

En 2004, à l'Université de Ljubljana, elle reçoit le titre de Magister ès Sciences avec la thèse "Analyse des méthodes actives d'enseignement de la musique en mettant l'accent sur la méthode Jaques Dalcroze : coordination de la musique et du mouvement". Et en ce moment, elle finalise son doctorat avec la thèse "Application de mouvements corporels spécifiques musicaux pour l'amélioration de l'exécution musicale : coordination entre l’écoute musicale intérieure et le mouvement corporel ".

Sa dernière harpe, Modèle «spécial», a été créée à sa demande, à la Manufacture de Harpes David à Ste-Croix, en 2013, avec la particularité d’avoir un élément en plus dans la mécanique de l’instrument, ce qui lui permet des altérations chromatiques pour l'avant-dernière corde dans le registre grave.